La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

STRESS

Voici quelques notions utiles pour vous aider à comprendre le stress, l'anxiété et à quel moment ça devient problématique. Je présente l'information en me basant plus sur le concept que la précision scientifique. C'est voulu ainsi. Mon objectif est de simplifier l'information au maximum afin d'offrir une image claire et accessible. 

 

HOMÉOSTASIE

C'est la capacité qu'a notre corps de se stabiliser, de revenir à l'équilibre interne.  

 

STRESS

Au sens large, le stress est tout ce qui créer un déséquilibre et / ou place le corps en état d'alerte. 

 

Jusqu'ici, il est important de comprendre que le corps est tout à fait adapté pour faire face aux déséquilibres (stress). On parle ici d'un processus tout à fait normal et sain. 

 

SYSTÈME NERVEUX

Le système nerveux peut être en deux modes opératoires...l'état de repos et l'état d'alerte. 

L'état de repos (système nerveux parasympathique) est l'état dans lequel le corps se régénère. En effet, c'est à l'aide du système nerveux parasympathique que le corps s'occupe de la digestion des aliments, de la réparation, de la défense de notre organisme via le système immunitaire, etc. Le corps est fait pour être majoritairement en état de repos. 

 

L'état d'alerte (système nerveux sympathique) quant à lui, c'est là où le corps se prépare à se battre, à fuir où à se figer. Il y a un danger et la priorité est d'assurer la survie dans l'immédiat...la digestion est donc remise à plus tard tout comme la régénération, et le système immunitaire est mis en veille. Ce mode se veut transitoire et son seul but est de survivre à un danger imminent. 

 

Jusqu'ici, tout est encore normal et sain. Le corps est tout à fait apte à gérer un état d'alerte transitoire. 

 

Là où sa se complique...

 

Il y a plusieurs points à considérer. Nous vivons dans un environnement où les stress et les stimuli sont élevés. Alimentation malsaine, horaire surchargé, manque de repos et de sommeil, lumière vive en soirée au lieu de permettre au corps de ralentir, les médias sociaux, les conflits, les dettes, le bruit, la pollution, etc. 

Notre système est donc très occupé à gérer tous ces éléments...et voilà qu'on rajoute l'anxiété par dessous!

 

ANXIÉTÉ

L'anxiété c'est quand le cerveau place le corps en état d'alerte (système nerveux sympathique), mais sans présence d'un danger. Le danger est donc "perçu", mais la réponse du corps est bien réelle. 

Le problème est que parfois, notre cerveau perçoit du danger sans relâche et plus il en perçoit, plus il continue d'en chercher. Le corps s'habitue donc lui aussi à être en état d'alerte constant, plutôt qu'en état de repos. Nous entrons ici dans un cercle vicieux où le corps et le cerveau s'encouragent à être en alerte. 

L'anxiété est un mécanisme complexe et peut être expliqué de plusieurs façons selon moi. Heureusement, il y a des façons de ré-éduquer notre cerveau afin de désamorcer l'état l'alerte et réhabituer notre corps à être en état de repos.

Plusieurs outils s'offrent à nous...

La psychothérapie afin de se reconstruire intérieurement. Il est important d'avoir des mécanismes internes qui sont sains et au service de notre mieux-être. 

L'ergothérapie afin d'avoir des outils de gestion concrets selon des situations spécifiques.

La sophrologie qui nous entraine à avoir un niveau de concentration élevé (donc stopper les inquiétudes) et entraine notre corps à la relaxation. Le corps devenant ainsi habitué et familier avec l'état de repos, il y revient beaucoup plus facilement et rapidement. La sophrologie est de loin mon outil favori!

La cohérence cardiaque qui est gratuit, simple et accessible à tous. Tout comme une peur peut placer notre corps en état d'alerte et donc, augmenter le rythme respiratoire, à l'inverse, si on abaisse notre rythme respiratoire de façon volontaire et consciente, le cerveau en comprend que nous sommes en sécurité et désamorce l'état d'alerte. Le principe de base est prendre environ 5 respirations complètes par minutes, pendant au minimum 5 minutes, 3 fois par jour. Voir l'onglet des ressources / outils pour un exemple. 

 

PROBLÉMATIQUE 

Nous avons vu jusqu'à présent que les sources de stress sont multiples et variées et que certains stress peuvent placer le corps en état d'alerte. Le corps ayant une capacité d'adaptation phénoménale, nous ne sommes pas nécessairement en situation problématique. 

Donc, si le corps est fait pour gérer un stress transitoire, quand est-ce que le stress devient un problème?

 

La réponse est parfaitement simple. Ça devient problématique selon la gravité des signaux d'alarme qu'on ressent et la faiblesse ou même l'absence des signes de bien-être. Si vous présentez plusieurs signaux d'alarme et surtout si ceux-ci sont sévères, votre mode de vie et votre capacité de gestion sont inadaptés. Si vos signes de bien-être sont faibles ou absent, votre mode de vie est inadéquat. 

 

Alors, comment fait-on pour savoir où on en est? Que faire pour augmenter nos signes de bien-être et diminuer nos signaux d'alarme? Comment établir notre limite de façon concrète? Est-il possible de repousser nos limites de façon saine? 

 

C'est exactement ce que je vous propose avec la stratégie mieux-être. Pour en savoir plus, cliquez ICI.

 

**Pour toutes démarches de mieux-être, il est crucial d'être en confiance avec la personne qui nous accompagne et avec son approche. N'hésitez pas à poser des questions avant de vous engager. Prenez le temps de vérifier si le lien de confiance s'établi et si l'approche ou la démarche vous inspire. Chaque personne est différente et c'est à vous à confirmer ce qui est approprié pour vous. Il y a une belle variété de ressources disponibles, n'hésitez pas à explorer!